Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2020

Journal d'une étudiante accueillie (Chapitre 14)

Mardi.
Neuf heures. Le réveil de mon téléphone sonne et j’ouvre doucement les yeux. J’étais tellement bien au chaud dans mon lit que je me voyais mal me lever.
− Lève-toi ma puce, il est l’heure ! me dit Dana en ouvrant la porte de ma chambre à 9h10 et en me découvrant blottie dans mon lit.
− Je crois que je suis malade, dis-je.
− Ah oui ? Ta maladie ne s’appellerait-elle pas flemme, par hasard ?
− Si. Une grosse flémingite aigüe.
− Aller ma grande, me dit Dana. Lève-toi. Une bonne journée t’attend !
− C’est la journée de l’enfer, aujourd’hui ! 6h30 de cours ! Je vais mourir !
− Justement, tu as beaucoup trop de cours pour que tu rates cette journée ! Debout, ma fille !
Je me levai à contrecœur, laissant mon lit et ma grosse couette, leur promettant de revenir bientôt.
Au petit déj’, Tom était également là. Je fus étonnée de le voir.
− Papa ? Tu n’es pas au travail ?
− Je fais du télétravail aujourd’hui, me répondit-il après que je l’ai embrassé.
Je m’assis à ma place attitrée, et commen…

Un joli fantôme du passé (Chapitre 9)

Dimanche 19 janvier 2020.




Cinq heures, mon pote Mathias me dépose chez moi après une super soirée chez Tom. Je rentre discrètement, rebranche l’alarme, prends une douche, me mets en pyjama et me couche, épuisée.





                Je me réveille peu avant midi.

-Ben dis donc, tu es une sacrée marmotte ! me lança ma sœur alors que j’avais fait mon entrée dans la salle à manger.
Manon mettait la table avec l’aide de Jeanne (elle était encore là, celle-ci ! Il allait de toute façon falloir que je m’y habitue…).

-Oui, j’étais vraiment très fatiguée, répondis-je.
Ma sœur profita d’une courte absence de Jeanne pour me prendre à part :

-Tu vas peut-être duper les autres, mais pas moi. Je sais que tu es sortie en douce. J’ai regardé ma série jusque tôt ce matin, et je t’ai entendue rentrer. Je laisse passer et je vais me taire, uniquement pour te rendre la pareille puisque tu m’as consolée pour hier. Mais j’espère vraiment pour toi que papa ou Romain n’apprendront rien. Au cas où, rédige ton testament.

Journal d'une étudiante accueillie (Chapitre 13)

Lundi.
Neuf heures : le réveil sonne. Puisque notre emploi du temps a été totalement réaménagé, nous ne commençons jamais les cours avant 10h. Tom et Dana ont donc décalé notre réveil d’une heure, et notre coucher aussi ! Youpi !
Je descendis dans la salle à manger : Jeanne était assise à table, en train de pleurer.
− Qu’est-ce qui t’arrive ? lui demandai-je. Et où sont Anaïs et Louise ?
− Elles ne sont pas encore descendues, me répondit Jeanne.
− Pourquoi tu pleures ? Dis-moi !
− Papa et maman vont me tuer, m’expliqua-t-elle.
− Pourquoi ?
− Apparemment, on a un contrôle ce matin en anglais. Et je n’ai pas révisé. Papa et maman sont américains. Si on est mauvaises en anglais, ils vont nous tuer !
− Quoi ?! m’exclamai-je. Comment ça, on a un contrôle ?! On a fait qu’un seul cours, ce n’est pas possible ! Comment t’es au courant ?!
Jeanne me montra son téléphone : elle venait de recevoir un message de Laura.
− Et comment elle le sait, Laura ?
Ma sœur haussa les épaules.
− T’inquiète ça v…

Journal d'une étudiante accueillie (Chapitres 11 & 12)

Vendredi.
Huit heures, Dana vient me réveiller. Elle caressa mes cheveux et me chuchota :
− Il est l’heure de se lever, ma puce.
− J’ai bien fait de casser mon réveil, répondis-je en ouvrant les yeux. Tu es beaucoup agréable que lui !
Dana ria.
− Je te laisse émerger. Tes sœurs et moi t’attendons pour le petit déjeuner.
Ma mère sortit de ma chambre. Je pris quelques minutes pour me réveiller convenablement, puis descendis dans la salle à manger.
En m’asseyant à table, j’avais vraiment mal aux fesses. La raquette de ping-pong et le tape-tapis ont laissés de douloureuses séquelles. Dana me vit faire la grimace et me dit :
− Je suis sûre que tu connaitras dorénavant tes cours par cœur ! N’est-ce pas Marie ?
− Oui maman, répondis-je, les yeux rivés vers mon assiette.
Il fallait que je fasse profil bas, sinon mes fesses trinqueraient. Je connais maintenant assez bien Dana pour savoir qu’elle démarre au quart de tour. La moindre réflexion de travers, et bim ! Ça tombe.
Sur les trois options p…

Journal d'une étudiante accueillie (Chapitre 10)

Jeudi.
Neuf heures. Le réveil sonne. Je le gifle et il s’écrase par terre. J’avais dit que je lui ferais la peau ! Il allait falloir que j’en rachète un…
Je descendis dans la salle à manger, Tom et mes sœurs étaient là.
− Maman est partie au travail ? demandai-je après avoir dit bonjour à tout le monde.
− Oui, et moi je vais y aller, répondit Tom. Au fait, je pars en déplacement professionnel à Londres cette après-midi. Je serais de retour dimanche.
− A Londres ?! m’exclamai-je. Emmène-moi avec toi !
− Nous voyagerons cet été, si vous acceptez de passer une partie de vos vacances avec nous, me répondit Tom. Mais aujourd’hui…
− Aujourd’hui, on n’a pas cours ! le coupai-je. Emmène-moi avec toi, papa !
− Et que fais-tu de tes cours de demain ? me demanda l’ingénieur.
− Ben, je peux les s…
− Attention à ce que tu dis. Je n’ai vraiment pas envie de te mettre une fessée dès ce matin, Marie.
Je me tus.
Nous débarrassions la table du petit déjeuner lorsque Tom reçut un mail. Bonne ou mauvaise n…