Accéder au contenu principal

Journal d'une étudiante accueillie (chapitre 20)




Mardi.

 

Mon réveil sonne. Je déteste le mardi. Cette journée de cours est infâmement intense. Je ne supporte pas la cadence des cours, j’ai l’impression de ne plus savoir où donner de la tête !

 

Heureusement, la journée se déroula presque sans accroc - Juste une énième altercation entre cette peste de Cassandra et moi, mais tout ça ne donna pas suite à une bagarre, heureusement ! – mais ça, ce fût avant le dernier cours de la journée. Notre saleté de prof de littérature comparée rattrapait le cours de la semaine dernière (elle était en formation ! je me demande bien quelle formation !) et en profitait pour nous rendre nos devoirs maison.

Je ne m’étais pas appliquée sur ce devoir, je me souviens très bien que le sujet, Le Décaméron de Boccace, ne me plaisait guère. Cela se ressentait sur la note.

 

-          1/20, Marie ! Vous auriez évidemment pu mieux faire !

-          Quoi ?! protestai-je. Mais pourquoi 1/20 ?!

-          Parce que vous avez écrit correctement votre nom et le titre du devoir. Donc je vous ai donné un point pour cela. Tout le reste, c’est du plagiat !

-          N’importe quoi !

-          Nous avons un logiciel anti-plagiat, mademoiselle. Je peux vous donner l’adresse exacte du site où vous avez recopié ce devoir. Estimez-vous heureuse d’avoir eu un point !

J’étais dépitée. Non seulement j’avais payé 13€ pour avoir cette dissertation sur ce site, mais je m’étais fait griller ! En plus, c’était la première fois de toute ma vie que j’avais une note aussi basse… Je m’inquiétai instantanément pour ma moyenne et la validation de mon semestre… Surtout : j’espérais de tout mon cœur réussir à amadouer Kyle !

 

Sur le chemin du retour, mes sœurs tentèrent de me consoler mais elles n’y arrivèrent pas : j’étais beaucoup trop triste.

 

En ouvrant la porte de la maison, nous découvrîmes Kyle en train de lire un livre sur le trading.

-          Hi, girls ! Vous avez passé a good day ?

-          Oui, répondîmes-nous.

-          Well ! Sortez vos affaires, je vais faire un check-up !

Comme papa et maman, Kyle vérifie tous les soirs que nous avons bien copié les différents cours, qu’il n’y a pas de papiers à signer et surtout qu’il n’y a pas de mauvaise surprise comme celle que je venais d'amener.

 

Je fus la dernière à sortir mes affaires. Mes sœurs étant parties vaquer à leurs occupations, j’étais toute seule avec Kyle et je n’en menais pas large du tout. Lorsque mon cousin tomba sur la copie, il la regarda de près puis la jeta sur la table. Il me demanda d’un ton sec :

-          Qu’est-ce que ça veut dire « plagiat » ?

-         

-          Marie ! Je t’ai posé a question ! Qu’est-ce que ça veut dire « plagiat » ?!

-          Tu…tu vas te fâcher si je te le dis…

-          Je suis already angry ! Dis-moi now !

-          Ça…ça veut dire que j’ai tout recopié sur internet…

-          It’s true ?!

-          Yes…enfin, oui…

-          C’est pour ça que tu as eu 1 ?!

-          Oui…

Kyle m’attrapa par le bras, me pencha sous le sien et me colla une dizaine de claques bien appuyées que je sentis passer.

-          Aïe… me plaignis-je en me frottant le derrière.

-          Tu trouves ça normal ?! gronda-t-il après m’avoir lâchée.

-          Non…

-          Why tu as fait ça ?!

-          Je…je n’avais pas envie de travailler…

-          Baisse your jean.

-          Non Kyle, s’il te plaît !

-          Tu as a very bad mark, Marie ! Je vais te donner a good spanking pour éviter que tu recommences ! Baisse your jean ! Now !

Impossible de me résigner à baisser mon pantalon : Kyle m’attrapa et le fit pour moi. Je me retrouvai en deux temps trois mouvements sur ses genoux et reçus une bonne fessée sur la culotte. Cette chaude douleur aux fesses ne m’avait vraiment pas manquée… Mon cousin tapait vraiment fort !

Lorsqu’il s’arrêta et me releva, il me gronda :

-          Tu vas me refaire ce devoir ! Now !

-          Quoi ?! Mais je vais y passer la soirée !

-          Ce n’est pas my problem ! If you te moques de moi, je te baisse your culotte ! S’il faut que tu prennes a spanking toute la soirée, tant pis ! It’s a pity, tu aurais pu être tranquille ! Il faut always que tu fasses des bêtises !

-          Mais Kyle…

Cette nouvelle protestation me valut 3 claques sur le derrière ; je me tus et m’installais à la table de la salle à manger.

Kyle ayant le dos tourné, Louise me passa discrètement son devoir (elle avait eu 19 !) pour que je puisse le recopier. Seulement, lorsque Kyle se rendit compte que je recopiais quelque chose, il se mit dans une colère noire : la fessée déculottée qui me pendait au nez tomba, forte et impitoyable. Heureusement, Louise ne fut pas punie, elle qui n'avait voulu que m'aider.

 

Ce ne fût qu’à deux heures du matin que je bouclai ce devoir de malheur. Satisfait, Kyle m’envoya me coucher.

 

Comme quoi, il sait avoir de l’autorité !

 

A suivre…

Commentaires

  1. Ah la suite des aventures de Marie ... Merci Little Princess ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais de rien ! :D Contente que Marie soit appréciée ! :D

      Supprimer

Publier un commentaire

Exprimez-vous !